Notre histoire

Fondation

La Huis van het Nederlands Brussel est fondée par décret en 2004, à l’instar des Huizen van het Nederlands de chacune des provinces flamandes et des villes de Gand et d’Anvers.

Leur mission commune ? Non pas donner cours, mais définir le type de cours ou de trajet qui correspond le mieux aux Bruxellois qui ont envie d’apprendre le néerlandais. 

Dès le début, la Huis van het Nederlands Brussel se voit confier 3 missions supplémentaires : 

  • Promotion linguistique : Encourager les Bruxellois à apprendre, pratiquer et utiliser le néerlandais
  • Soutien NT2 : Adapter les cours de langues à Bruxelles et d’autres initiatives aux Bruxellois et à la ville
  • Politique linguistique : Soutenir les services, les organisations et les entreprises bruxelloises en cas de question au sujet du néerlandais dans leur fonctionnement

Les autres Huizen van het Nederlands se voient également confier ces missions par la suite.

Croissance

La Huis van het Nederlands se développe d’année en année. Elle attire non seulement de plus en plus de Bruxellois, mais les projets de promotion linguistique et de politique linguistique connaissent eux aussi un succès grandissant. Après Bruxelles, le projet Patati Patata a également été lancé à Gand, le projet « Bijt in Brussel » a aussi été mis en place en Flandre sous le nom « Bijt in je Vrije Tijd » », au bout de quelque temps, le Taalgarage a aussi vu le jour à Anvers et dans le Limbourg et enfin, nous avons uni notre expertise à celle de la Huis van het Nederlands Antwerpen en matière de néerlandais clair sur le lieu de travail. Le projet Icônes linguistiques, initialement lancé à Bruxelles, est aujourd’hui utilisé à travers toute la Flandre et sur des plateformes telles que « UiTinVlaanderen ».

10e anniversaire de la Huis van het Nederlands & fusion avec Bru-taal

En octobre 2013, la Huis van het Nederlands célèbre son 10e anniversaire à BOZAR. À cette époque, elle accueille déjà chaque année plus de 15 000 Bruxellois à la recherche de cours de néerlandais. Un peu plus tard, en 2014, la fusion avec l’asbl Bru-taal renforce encore un peu plus sa position. Fondée quasiment en même temps que la Huis van het Nederlands, Bru-taal organisait des tables de conversation aux quatre coins de Bruxelles. Cette fusion permet la mise en place d’une offre intéressante de services : 1 seule instance avec une offre complète de cours de langue, des activités permettant la pratique du néerlandais, des méthodes et du matériel didactique. Toute l’équipe de Bru-taal et les dizaines de bénévoles néerlandophones qui encadraient les tables de conversation ont passé le cap tous ensemble.

De 8 Huizen à 1 Huis bruxelloise et 3 agences

2015 est une année cruciale pour les 8 Huizen van het Nederlands : elle marque en effet la disparition de sept d’entre elles. Trois agences autonomisées externes (AAE) voient le jour pour l’intégration et l’initiation à la citoyenneté. Celles-ci englobent les anciennes Huizen van het Nederlands, les bureaux d’accueil, les services d’intégration et les interprètes sociaux. Ces trois Agences sont les suivantes :

  • l’agence flamande Integratie en Inburgering 
  • l’agence gantoise In-Gent 
  • l’agence anversoise Atlas 

À Bruxelles, la Huis van het Nederlands Brussel est maintenue. Elle demeure ainsi le point de rendez-vous pour tous les Bruxellois à la recherche d’opportunités pour apprendre ou pratiquer le néerlandais. 

L’ancien bureau d’accueil bruxellois bon et les services d’intégration de Foyer font partie de l’Agence flamande Integratie en Inburgering.